Réconfort

Bienvenue dans l’édition de décembre du magazine The Window Seat. Ce mois-ci, nous voyageons vers des lieux qui nous apportent tout le réconfort dont nous avons besoin en cette saison.

Même en hiver, les Cotswolds, au sud de l’Angleterre, est une région captivante. Crédit : Shutterstock

Où se trouve le cœur, là est la maison : Les Cotswolds

Bondés de villages pittoresques, cette merveille au sud de l’Angleterre est un véritable havre même en hiver

Comme toute personne anglaise le sait, il est primordial de se préparer à chaque saison, particulièrement aux grands froids d’hiver. Une journée ensoleillée peut rapidement se changer en une averse torrentielle. Et pourtant, rien ne vaut cet instant où l’on secoue notre parapluie après une randonnée sous la pluie, lorsque l’on entre dans un établissement chaleureux dans l’une des plus belles destinations du Royaume-Uni

Avec ses collines verdoyantes et ses villages champêtres, Les Cotswolds, situés entre Oxford et Cirencester, sont classés « Espace de remarquable beauté naturelle » par le gouvernement britannique. Cette région bucolique est l’un des lieux de retraite favoris des plus grandes célébrités du Royaume-Uni, comme Kate Moss et le couple Beckham. En été, les Cotswolds sont prisés par les randonneurs et les amoureux de la nature. En hiver, la météo peut être plus capricieuse, mais la destination est tout aussi invitante. Voici notre sélection d’endroits douillets et réconfortants à découvrir lorsque la pluie s’arrête. 

Connu comme la porte d’entrée aux Cotswolds, Burford est à seulement 25 minutes d’Oxford, et c’est ici que vous trouverez un paradis terrestre. Le Burford Garden Centre vend des plantes depuis 1975 et est une destination populaire auprès des habitants locaux, même en hiver. Avec ses serres en bois vintage, une visite dans ce centre est comme se retrouver dans un terrarium vivant.

Oxford

Une fois que vous aurez exploré la végétation, des fougères britanniques aux plantes tropicales, rendez-vous dans la galerie d’art pour y découvrir de charmants objets locaux accessibles. Terminez votre visite avec une boisson chaude au café, décoré de miroirs vintage et de meubles chics défraîchis. De temps en temps, de célèbres chefs, tels que Yoyam Ottolenghi, y cuisinent pour des dîners. 

Depuis Burford, vous pouvez facilement vous rendre à Woodstock, un village fondé par le roi Henri II qui y élu lieu de retraite pour y rencontrer Rosamund Clifford, sa maîtresse de l’époque. 

À deux pas de la place du marché de la ville se trouve le majestueux Blenheim Palace, siège des ducs de Marlborough et lieu de naissance de Sir Winston Churchill. L’édifice baroque et les vastes jardins, créés par Henry Wise et Achille Duchêne, remontent à 1704 et sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le Blenheim Palace possède des intérieurs dorés et abrite des œuvres de Delacroix. Les 2 000 acres de jardins formels et de parcs vous offriront la possibilité de vous promener pendant des heures sur les ponts et admirer la flore. Comme beaucoup d’autres domaines aristocratiques opulents, Blenheim a servi de décor pour des films tels que Young Victoria avec Emily Blunt ou Harry Potter et l’Ordre du Phénix. Ce dernier film mettait en scène un cèdre du Liban qui est depuis devenu une attraction touristique. 

Après avoir profité du cadre de Blenheim, retournez au Feathers, un hôtel de charme de Woodstock, pour prendre un verre au Gin Bar, qui a détenu le record du plus grand nombre de variétés de gins au monde (exactement 400, au cas où quelqu’un le demande).

Pour ceux qui préfèrent passer des instants douillets avec un bon livre, une visite s’impose chez Jaffé et Neale à Chipping Norton. Cette librairie indépendante est ouverte au public depuis 2006. Répartie sur trois étages dans une vieille maison de ville en pierre, elle propose des centaines de tomes allant de la poésie analogique à la science-fiction. Les propriétaires, Polly et Patrick, organisent régulièrement des événements et des discussions avec des auteurs. Écoutez-les lire des extraits de leurs œuvres pendant que vous savourez un gâteau à la clémentine fait maison et sans gluten. 

Vous recherchez quelque chose d’un peu plus gourmand ? Alors une visite au Wild Rabbit à Kingham vous conviendra parfaitement. Propriété du domaine de Daylesford, l’une des exploitations biologiques les plus durables du Royaume-Uni, le Wild Rabbit est un hôtel-restaurant de qualité. L’intérieur du restaurant est aussi moderne que ses plats classiques britanniques, comme le filet de boeuf Wellington, préparé avec des ingrédients de saison provenant de la région. Pour une visite plus paisible, rendez-vous au bar, où vous pourrez vous blottir dans l’un des fauteuils en daim brun près de la cheminée à double face (peut-être avec un livre acheté chez Jaffé et Neale).

Tout voyage dans les Cotswolds ne saurait être complet sans un arrêt à Bourton-on-the-Water, l’un des villages les plus idylliques de la région. Séparé en deux par la rivière peu profonde Windrush, les visiteurs y affluent pour ses ponts bas et ses maisons cottages jacobins et géorgiens en grès, qui reflètent une couleur jaune miel lorsque les rayons du soleil réfléchissent sur leurs façades.

Comme le soleil ne brille pas toujours en hiver, l’auberge Mousetrap de Bourton est l’endroit idéal pour rencontrer des habitants sympathiques et boire une pinte ou deux. Le dîner du dimanche est particulièrement invitant avec des ragoûts de viande copieux et de légumes rôtis. Installez-vous sous les poutres en bois basses et laissez-vous emporter par le bourdonnement mélodieux des habitants qui bavardent et du feu qui crépite. Bientôt, le temps hivernal ne sera plus qu’un lointain souvenir.

Les Cotswolds