La possibilité de se transformer en quelqu’un d’autre pour une nuit ou contempler d’autres costumes sont certaines des facettes qui rendent Halloween si populaire. Crédit : Shutterstock

Friandises ou bêtises ? Vivez un Halloween épouvantablement spectaculaire

Explorez des endroits terrifiants d’Europe et découvrez les origines de la fête américaine

Halloween approche à grands pas et les fans d’horreur sentent déjà leurs cœurs glacés s’emballer ! Déguisés dans le thème, les petits fantômes se promènent de porte en porte pour des friandises ou des bêtises, alors que les vampires, monstres et goules adultes choisissent de danser toute la nuit.

Halloween est une fête américaine qui a été, comme un grand nombre de traditions américaines, apportée dans le Nouveau Monde par les immigrants, et dans ce cas-là, les Irlandais. Halloween (originellement « All Hallows’ Eve », signifiant « La nuit de tous les saints ») est basé sur des traditions païennes et celtiques d’Irlande et célèbre la nuit avant Toussaint, autrefois connue sous le nom de Samain.

En celte, Samain marque la fin de l’été et de la dernière récolte, mais c’est aussi le moment où les portes du monde du surnaturel et des morts s’ouvrent. D’après la légende, les âmes des personnes décédées rendraient visite à leur famille, qui les accueillaient avec des lumières, des friandises, alors que les costumes terrifiants étaient portés pour se protéger des esprits vengeurs qui se seraient frayés un chemin. Ça sonne plutôt familier, non ? 

Alors que l’aspect récolte est devenu moins important au fil des décennies, Halloween en Amérique a toujours été lié aux goules, goblins et sorcières. Et soyons honnêtes : qui n’aimerait pas être une personne différente pour une nuit ou bien se gaver de friandises ? Rejoignez-nous dans une aventure endiablée à travers trois endroits terrifiants en Europe.

Dublin, Irlande

L’Île d’Émeraude n’est pas seulement le berceau d’Halloween, c’est aussi une destination qui offre un environnement unique pour des célébrations réussies : des châteaux pittoresques, des manoirs et des lieux mystiques. 

La capitale de l’Irlande, Dublin, est le point de départ idéal pour votre épopée fantasmagorique. Mettez votre costume préféré et prenez le Ghost Bus Tour. Préparez-vous à deux heures de frisson alors que vous plongerez dans l’histoire obscure de la ville et visiterez des sites historiques donnant la chair de poule comme le château de Dublin, St. Audoen (aussi surnommé « Hell » qui signifie « enfer ») et la prison de Kilmainham.

D’après la légende, les origines de Samain, le précurseur irlandais du Halloween, remonteraient jusqu’à plus de 2 000 ans dans le comté de Meath dans la Boyne Valley, à environ 50 kilomètres de Dublin. Tout comme aujourd’hui, la colline Hill of Ward était utilisée pour les festivals et célébrations. En période d’Halloween, vous pouvez prendre part à deux festivals très spéciaux : le Púca Halloween Festival et le Samhain Festival. Un mélange magique de folklore, de mythes, de délices et de musique vous y attendront. 

Petit scoop : Saviez-vous que Bram Stoker, l’auteur de Dracula était irlandais ? Vous pouvez visiter sa maison ou bien le Château de Dracula (pas celui en Roumanie) à Dublin lorsqu’il rouvrira.

Transylvanie, Roumanie

Aucune aventure d’épouvante ne sera complète sans une visite en Transylvanie, la toile de fond de l’iconique Dracula de Bram Stoker. Bien que le personnage fictif de l’auteur soit basé sur Vlad III Basarab, prince de Valachie (également connu sous le surnom « L’Empaleur », puisqu’il aimait planter les têtes de ses ennemis sur des piques), le château Bran en Transylvanie est considéré comme celui de Dracula.

Le château de Bran est à environ 185 kilomètres de Bucarest et accueille plus de 500 000 visiteurs par an, avec un intérêt plus marqué en automne. Pendant la période d’Halloween, vous pouvez séjourner une nuit dans ce château iconique. Plongez dans son histoire lors d’une visite de nuit exclusive, dégustez un repas roumain traditionnel, puis faites la fête jusqu’à ce que le conte se lève de son cercueil par jalousie. 

Une des autres destinations immanquables en Transylvanie est la forêt de Hoia, considérée comme la forêt la plus terrifiante du monde. D’après la légende, un berger et son troupeau de 200 moutons auraient disparu ici sans laisser aucune trace. Depuis 1960, des observations répétées d’OVNI ont été signalées, dont la zone d’atterrissage présumée est un endroit circulaire dans la forêt où rien ne pousse. Assurez-vous d’avoir une carte papier avec vous lorsque vous vous dirigez vers la forêt (si vous l’osez…) parce que même les GPS et appareils électroniques ne fonctionnent pas ici.

Harz, Allemagne

Si l’horreur extrême vous remplit de frayeurs mais que le surnaturel et le fantastique vous fascinent, rendez-vous dans les montagnes du Harz, une région et un parc national dans la Saxe-Anhalt en Allemagne. La région est connue pour ses nombreuses légendes et ses innombrables endroits associés aux sorcières.

Le Brocken, la plus haute montagne du Harz, apparaît souvent dans l’univers littéraire, comme dans la pièce de théâtre « Faust » de Goethe, mais aussi dans le monde cinématographique sous le nom de « Blocksberg », l’héroïne de la série audio pour enfants « Bibi Blocksberg ».

À la place de vous balader en costume dans les rues, vous partirez en randonnée sur le sentier Harzer-Hexen-Stieg (sentier des sorcières) avec vos bottes. Ce sentier de randonnée enchanté de 100 kilomètres environ vous emmènera de Osterode am Harz jusqu’au Hexentanzplatz (lieu de danse des sorcières) avec sa maison de campagne magique à Thale, en passant par le Brocken. 

Au-delà des collines et des vallées, le sentier vous emmène à travers des forêts verdoyantes, des gorges rocheuses et de hautes landes millénaires évoquant des paysages mythiques. Des villages pittoresques aux maisons à colombages comme Quedlinburg et les lieux populaires comme Hexentreppe (les escaliers de la sorcière), une formation rocheuse surprenante dans la montagne Wurmberg, offrent de nombreux et divers endroits pour prendre des photos.

Les sorcières sont omniprésentes dans la région de Harz, et même si les plus grands festivals ont tendance à être organisés pendant la nuit des sorcières (Walpurgisnacht), vous pouvez toujours célébrer Halloween dans les petits villages si vous avez assez d’énergie après la randonnée !