Les Açores est un archipel portugais situé dans l’Océan Atlantique. Crédit : Damir Babacic/Unsplash

Aventures automnales : Les meilleures îles européennes à visiter en automne

Alors que l’été touche à sa fin, découvrez les îles européennes qui valent le détour en octobre

Rayons de soleil, douces brises et façon de vivre détendue toute l’année : c’est très facile de comprendre pourquoi les îles font partie des destinations les plus prisées en Europe, et particulièrement en été. 

Mais la seule petite chose qui les rend si tentant peut également les rendre beaucoup trop populaires. Qui n’a jamais fait la queue devant le seul restaurant du village ou n’a disputé la dernière place libre à la plage ?

Si vous êtes impatient de visiter les îles d’Europe, faites-le avant l’arrivée de l’automne. Vous les trouverez époustouflantes. La mer peut être plus fraîche, mais le mois d’octobre est parfait pour se détendre au soleil, loin de la foule déchaînée.

Les Açores, Portugal 

Le dernier bout de terre européen avant de mettre pied aux Amériques, les Açores sont un groupe d’îles à la faune verdoyante toute l’année. Le paysage est constitué d’imposantes formations rocheuses, de lacs profonds et d’immenses plaines verdoyantes. Si impressionnant qu’il a même été labellisé « Plus beau paysage d’Europe ». Cependant, ce n’est pas une destination pour profiter des rayons de soleil sur la plage. Le doux climat de cet archipel portugais, dont les températures se situent entre 15°C et 21°C en octobre, le rend idéal pour les amateurs de plein air.

Si vous allez vous aventurer à travers cette impressionnante topographie volcanique pour la première fois, choisissez une (ou plusieurs) des 70 sentiers guidés. Le sentier Pico das Camarinhas–Ponta da Ferraria sur l’île São Miguel est relativement facile et commence sur la côte, où vous pourrez aperçevoir les vestiges de l’île volcanique, Ilha Sabrina. Sur l’itinéraire de trois heures environ, vous traverserez des scories basaltiques, de profonds cratères escarpés et des dômes montagneux formés par de la lave durcie. 

Chypre 

Une des plus larges îles de la Méditerranée, Chypre a une histoire complexe. Ayant gagné son indépendance du Royaume-Uni en 1960, l’île a toujours connu des épisodes douloureux et les tensions n’ont cessé d’exister pendant des années. L’île est divisée en deux, avec au nord, la partie turque, et au sud, la partie grecque qui vivent désormais en harmonie.

Durant les mois d’été, les températures peuvent atteindre plus de 37°C, ce qui peut rendre la visite des nombreux sites historiques et culturels un vrai calvaire. Avec une météo plus fraîche et moins de foule, l’automne est une belle période pour s’y rendre et découvrir le passé de Chypre. 

Pour plonger dans l’histoire récente de l’île, visitez Nicosia, considérée comme la dernière capitale divisée en Europe. Le Musée de la Lutte nationale met en lumière le chemin laborieux que l’île a entrepris pour se libérer des forces britanniques, et expose des documents, photographies et autres souvenirs appartenant à cette période.

Îles Féroé, Danemark

Dans l’Atlantique du nord, se trouvent les Îles Féroé. Techniquement sous la souveraineté danoise, cet archipel de 18 îles est autonome depuis 1948. À des centaines de kilomètres de leurs voisins les plus proches, l’Écosse et l’Islande, ces terres volcaniques rocailleuses sont parfaites pour tous ceux à la recherche d’une pause loin de leur rythme chargé. 

Les Îles Féroé ont un régime unique incluant des viandes fermentées, du poisson frais et des légumes racines. La cuisine robuste a inspiré plus d’un, incluant Poul Andrias Zisca, le chef cuisinier de KOKS, le restaurant étoilé Michelin le plus reculé du monde. 

Poul Andrias utilise des techniques anciennes telles que pour la salure et le séchage de la viande lorsqu’il prépare ses mets. Chaque plat est préparé avec soin ; du Jákupsskeljar (des noix Saint-Jacques crues servies dans leur coquille) au Skerpikøt (des lamelles de viande d’agneau séchées à l’air). Le lieu où se trouve le restaurant est également fabuleux : les hôtes peuvent profiter d’un repas dans une hutte en bois traditionnelle, juste à côté des eaux calmes du lac Leynar.

Îles Canaries, Espagne

Au large des côtes du Maroc, les Îles Canaries sont constituées de huit zones terrestres. Les cinq plus grandes—Ténérife, Fuerteventura, la Grande Canarie, Lanzarote et La Palma—sont bondées d’amoureux du soleil en été. En octobre, les températures se trouvent entre 15°C et 26°C, les rendant parfaites pour une dernière dose de vitamine D.

Arone, dans la partie sud, offre les meilleures plages de Ténérife. La plage El Camisón abrite la plus grande station balnéaire de Playa de la Americas. Cette plage sableuse est entourée de gigantesques palmiers qui donnent beaucoup d’ombre. 

La mer est calme, rendant cet endroit très séduisant aux nageurs qui peuvent se baigner sans se soucier des grandes vagues. C’est également ici que vous trouverez le People Bar, un lieu charmant et parfait pour commander une Sangria classique (et une coupe de champagne pour ajouter une touche chic).

Sicile, Italie

Un microcosme de tout ce qui rend l’Italie tant aimée, la Sicile est souvent considérée comme une des gemmes de la couronne du pays. Vous y trouverez des villages pittoresques où les senteurs d’agrumes règnent, où une myriade de restaurants vous attendent pour vous faire prendre quelques kilos et où les paysages vous couperont le souffle. Si un endroit peut être si merveilleux, il peut aussi être rapidement bondé, très bondé.  

En automne, vous pouvez profiter des paysages sans avoir à vous battre pour plus d’espace avec les autres italophiles bourgeonnants. La capitale de l’île, Palerme, vous invitera à explorer son riche et magnifique architecture baroque sicilienne. Cependant, les vrais bijoux de l’automne se trouvent au sud de l’île. 

Voyagez à travers les paysages montagneux jusqu’à atteindre la ville historique de Zafferana Etnea, dans l’ombre du Mont Etna. Chaque dimanche d’octobre, le festival Zafferana Ottobrata célèbre les produits de la saison. Les ruelles étroites de la ville se remplissent d’habitants locaux proposant fièrement des dégustations de raisins, d’olives, de champignons forcini Etna et de miel, et bien sûr, de vin.