Nutrition

Bienvenue dans le dernier numéro du magazine The Window Seat. Ce mois-ci, nous nourrissons nos corps et aiguisons nos palais avec des articles gourmands, parfaits pour bien manger et boire.

Saint-Sébastien est une des plus grandes villes basques abritant une pléthore de délices culinaires et merveilles culturelles. Crédit : Shutterstock

Saint-Sébastien : votre guide urbain

La capitale basque est le temple des plaisirs culinaires et des merveilles culturelles

Le Pays basque est ancré par une histoire et une culture uniques, faisant de lui l’une des destinations les plus singulières d’Europe. Et rien n’est plus représentatif de la région que sa capitale, Saint-Sébastien. 

Cette ville côtière est réputée pour ses plages, son architecture Belle Époque, sa cuisine de renom et le Festival international du film. Fondée par Sancho el Fuerte au XIIe siècle, celle que les Basques appellent Donostia était une forteresse militaire en raison de sa côte et de ses fortifications sauvages. Durant la guerre d’indépendance espagnole, les troupes de Napoléon ont occupé la ville mais ont été chassées par les forces britanniques en 1813. Malheureusement, les Français ont fait beaucoup de dégâts en se repliant et ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle que la vieille ville fut reconstruite. La ville était une paisible ville de pêche jusqu’à l’arrivée de la reine Isabelle II qui l’a désignée comme refuge pour la noblesse terrienne. Aujourd’hui, Saint-Sébastien est une station balnéaire populaire dans laquelle vous pouvez vous détendre et admirer les bâtiments en grès, les grands boulevards arborés et les restaurants étoilés au Guide Michelin.

Saint-Sébastien
Saint-Sébastien attire et séduit avec son ambiance décontractée et son accueil chaleureux. Crédit : Shutterstock

Saint-Sébastien est la destination idéale pour une escapade culturelle. Débutez votre journée en admirant le lever du soleil au-dessus de l’Urumea et terminez par une visite dans un des nombreux bars à pintxos peuplant la ville.

Où se régaler à Saint-Sébastien ?

Saint-Sébastien est un paradis gastronomique connu pour sa pléthore de restaurants étoilés au Guide Michelin (plus par habitant que dans le reste du monde) et de bars à pintxos où les petits plats constitués de produits régionaux et locaux sont légion. 


Les pintxos y sont servis depuis plus de 100 ans. Les pintxos traditionnels sont composés de tranches de pain garnies de viande dont l’ensemble est maintenu par un pique en bois, mais des chefs créatifs ont mis au point de nouvelles versions retravaillées. Savourez un pintxo traditionnel avec des olives, poivrons et anchois au Bar Nestor ou essayez une version moderne avec du faux-filet grillé et du foie gras au Taberna Dakara Bi.

Plusieurs restaurants mythiques peuplent la ville et les gourmands du monde entier se rendent à Saint-Sébastien pour déguster leurs menus. Avec son menu dégustation composé de 20 créations, les deux étoiles Michelin de Mugaritz sont amplement méritées. Pénétrez dans l’espace extérieur bucolique et admirez l’environnement à la fois chic et rustique, puis dégustez les nudibranches sautés et la burrata au pignon du chef Andoni Luis Aduriz. 

Que faire, que voir à Saint-Sébastien ?

Saint-Sébastien n’est pas une ville pour les fêtards, inutile donc d’emporter vos vêtements fluo. La ville compte de nombreux musées présentant les œuvres d’artistes traditionnels et contemporains. Tabakalera, une ancienne usine de tabac, est désormais une galerie contemporaine exposant des œuvres d’artistes basques locaux. Le musée San Telmo, nom donné en hommage au saint patron des marins Saint Érasme de Formia, est un ancien couvent mettant en avant des artistes comme Le Greco et Rubens ainsi que d’anciens objets et des pièces d’ethnographie. 

Après la visite de musées, le temps est venu de boire un verre. Et pour cela, rien de plus authentique au Pays basque que le hard cider. Ici, les fabriques de cidre sont légion. Les locaux se rendent dans ces lieux conviviaux, généralement situés dans d’anciennes fermes, pour digérer leurs pintxos avec du cidre alcoolisé. 

La pelote basque est l’une des activités les plus populaires de la région. Portant le nom de Jai alai en Amérique latine, ce sport très physique (une combinaison entre lacrosse et racquetball) se joue dans des petits stades avec des balles volant à près de 200 km/h. Rendez-vous à proximité à Hernani pour vous plonger dans l’ambiance de ce sport ancien.

Où dormir à Saint-Sébastien ?

Hôtel Maria Cristina, un hôtel The Luxury Collection
Construit en 1912, l’hôtel Maria Cristina est un joyau de la Belle Époque conçu par l’architecte Charles Mewes. Situé au bord de la rivière, cet établissement de 139 chambres présente un design raffiné. Les chambres sont de couleur neutre avec quelques éclats de violet. Quant aux salles de bains, ces dernières sont décorées de marbre des Pyrénées. Optez pour la Bette Davis Suite, tirant son nom de la légende hollywoodienne ayant séjourné à l’hôtel à la fin des années 80, pour découvrir ses photos personnelles.

Saint-Sébastien

Hôtel Arima
L’hôtel familial Arima est une oasis en pleine ville. Les meubles sont fabriqués à partir de bois récupéré ainsi que de pierres et de fers locaux. L’établissement utilise des dispositifs géothermiques et aérothermiques pour filtrer l’eau et l’air mais crée aussi son propre compost à partir de ses déchets et restes de nourriture. Les chambres sont sobres et équipées de linges, serviettes et produits de toilette écologiques. Pour une superbe vue sur la forêt, optez pour une suite.