Il porto di Genova è uno dei più grandi in Europa. Credit: Carolina Fanni

Gênes : votre guide urbain

Pesto, palazzi et Méditerranée. Découvrez les trésors cachés de Gênes.

Autrefois la plus puissante des républiques maritimes de la Méditerranée, Gênes est une ville tournée vers la mer. Au sein de son vaste centre médiéval tortueux, une histoire remarquable de huit siècles se confond avec la vie quotidienne d’une ville portuaire en effervescence. Les vêtements à sécher sont suspendus en hauteur au-dessus de ses rues pavées usées. De belles demeures appelées « palazzi » se découvrent dans de modestes places. Les fenêtres ouvertes des appartements révèlent de grandioses peintures murales au plafond, commandées par les nobles qui détenaient plus d’argent que de bon sens, et qui sont maintenant appréciées par les gens ordinaires qui y vivent. 

Comme une vague, la ville descend vers le bleu foncé et profond de la mer de Ligurie, où le port historique a été réimaginé en un quartier de divertissement animé, avec un aquarium de pointe, des restaurants en bord de mer et certains des meilleurs musées de la ville. À l’ouest, l’imposant port industriel s’étend le long de la côte, avec grues et cargos à perte de vue. Décidément, Gênes noue avec la mer une histoire d’amour sans fin. Seulement, pour la plupart des gens, Gênes reste une simple étape avant les Cinque Terre. Mais ceux qui s’y attardent trouvent une ville d’une beauté indéniable – les vrais charmes de Gênes sont ancrés dans sa réalité.

Où se régaler à Gênes ?

Les Génois ont donné au monde le pesto et la focaccia, deux plats qui résument l’esprit culinaire de la ville : rester simple, frais et délicieux. Consommée tout au long de la journée, la focaccia est une obsession dans toute la ville, au point que l’odeur du pain cuit semble s’imprégner dans les murs du centre médiéval. La boulangerie Panificio Claretta, située dans une ruelle sombre, vend des tranches de focaccia croustillantes et salées pour un peu plus d’un euro. Pour une cuisine plus traditionnelle, réservez une table à Il Cadraio, une osteria située à proximité de la Via Garibaldi, et laissez-vous tenter par les trofie al pesto. Ce plat combine une sauce au pesto avec du basilic frais et des pâtes trofie roulées à la main caractéristiques de la région.

Les becs sucrés voudront rendre visite à la confiserie Pietro Romanengo fu Stefano située Piazza de Soziglia. Ce confiseur classique fabrique des sucreries à Gênes depuis 1780. Il est spécialisé dans les desserts faits à la main, en petites quantités, à partir de recettes traditionnelles génoises. 

Le soir, alors que les bars et les cafés envahissent les places de la vieille ville, la culture apéritive de Gênes bat son plein. Commencez la soirée au Bar Berto, une boite classique à la façade usée, avant de faire le tour de cette place animée.

Que faire, que voir à Gênes ?

Compte tenu de son histoire, il n’est pas surprenant que Gênes soit une ville à l’architecture remarquable. Les palazzi de Gênes, ces demeures royales qui appartenaient autrefois à l’aristocratie dirigeante de la république, sont les témoins les plus évidents de ce riche passé. La vieille ville en compte plus de 100, mais sur la Via Garibaldi, 12 de ces plus grands édifices s’enchaînent les uns après les autres. Aujourd’hui, ces immeubles ont été reconvertis en galeries, musées, magasins et même en salons de coiffure. Pour avoir un aperçu de l’aspect de ces maisons opulentes, rendez-vous au Palazzo Reale, un musée et une ancienne résidence royale de la Maison de Savoie.  

Gênes abrite également certains des plus beaux édifices religieux du nord-ouest de l’Italie. Prenez le temps de visiter la cathédrale San Lorenzo, avec sa spectaculaire façade gothique, et l’église San Matteo, moins connue, une petite chapelle avec un paisible cloître construite par la puissante famille Doria. 

Outre le centre médiéval de Gênes, certains des trésors de la ville se trouvent en bord de mer. L’énorme aquarium – le plus grand d’Europe – abrite un remarquable éventail de lamantins, de requins, de phoques et de dauphins. C’est également un centre important de recherche et de conservation, notamment pour les baleines et les dauphins « urbains » qui vivent dans les eaux de la ville.

À quelques pas de là, le Museo del Mar de Galata raconte la longue relation de Gênes avec la Grande bleue : des fondations d’une puissante république maritime au XIe siècle et des « découvertes » de Christophe Colomb à l’évolution de la construction navale et aux relations complexes de l’Italie avec l’immigration.  

Pour des panoramas à couper le souffle, montez au balcon suspendu de Spianata Castelletto en empruntant l’ascenseur de style Art déco sur la Piazza Portello. D’ici, profitez d’une vue à 360 degrés de toute l’histoire de Gênes, des dômes et des flèches de la vieille ville, en passant par les grues et les pétroliers du nouveau port.

Où dormir à Gênes ?

Palazzo Grillo
Vous souhaitez vous mettre dans la peau d’un roi ou d’une reine le temps d’un séjour ? Séjournez comme des altesses au Palazzo Grillo, un chef-d’œuvre de l’architecture issu de la Renaissance, tout de marbre vêtu, situé au cœur de la ville médiévale de Gênes. Datant du XVIe siècle, l’hôtel incarne parfaitement la richesse et l’opulence du passé de la ville. Les 25 chambres de l’établissement sont décorées dans un style minimaliste de bon goût, qui contraste merveilleusement avec la riche histoire de l’hôtel. 

Hotel Le Nuvole
L’hôtel Le Nuvole est une autre résidence historique spectaculaire. L’établissement propose un hébergement de grande qualité dans un cadre typiquement génois. Les 15 chambres sont meublées avec des touches simples et modernes, ce qui rend les plafonds vertigineux, les frises complexes et les fresques anciennes d’autant plus luxuriantes. Les espaces communs suivent un thème similaire : les lignes tendance se mélangent au style classique, à l’image de ces photographies contemporaines qui contrastent avec des œuvres d’art de la Renaissance.