À la maison

Bienvenue dans le quatrième numéro de The Window Seat. Nous terminons cette année « à la maison », qui n’est pas un simple lieu, mais un sentiment à part entière.

Si vous n'avez pas encore eu l'occasion d'admirer la beauté d'Édimbourg, il est temps d'y remédier.

Édimbourg : Votre Guide Urbain

Au-delà de la cornemuse et du fameux kilt, une ville d'une rare beauté et d'une riche histoire vous attend

La collection de flèches en grès à Édimbourg, la capitale d’Écosse, est d’une rare beauté. Les rues de cette ville racontent une longue histoire à travers ses hauts immeubles médiévaux et ses élégantes maisons de ville géorgiennes. De l’acropole, inachevée, à ses cathédrales gothiques marquées par la pluie et le temps, le passé et l’histoire de la ville valent à eux seuls une visite d’Édimbourg.

La capitale écossaise est une ville à taille humaine dans laquelle vous pourrez facilement déambuler à pied, si le temps reste assez clément. En une journée, traversez les salles des galeries royales et les ruelles pavées du centre-ville. Aventurez-vous au-delà du Royal Mile, et tombez sur d’obscurs mais non moins charmants bars à whisky. N’hésitez pas à vous éloigner du cœur d’Édimbourg… Certaines des meilleures parties de la capitale se cachent dans les quartiers environnants, bien loin des cornemuses et des foules affairées.

Chaque fois que vous y viendrez, que ce soit pendant son festival de renommée mondiale ou pour un court week-end, vous trouverez une ville parfaitement taillée pour toutes les occasions, habitée par des gens ouverts et conviviaux. Et ne vous inquiétez pas si tout ne rentre pas en une seule visite ; Édimbourg mérite toujours de revenir une deuxième fois (et même une troisième fois, promis, on vous l’assure !).

Édimbourg

Où se régaler les papilles à Édimbourg ?

Avec plus de restaurants par habitant que dans toute autre ville du Royaume-Uni, vous n’aurez aucun mal à vous sustenter et vous faire plaisir lors de chacune de vos pauses repas.

Le Gardener’s Cottage, près de Calton Hill, est un restaurant responsable qui propose un menu de saison en constante évolution, préparé directement dans les jardins. Dans un confortable chalet en pierre du XVIIe siècle, les convives mangent au coude à coude sur de longues et conviviales tables en bois. Tout ce qui ne peut pas être cultivé ici est sélectionné avec soin auprès des meilleurs producteurs locaux. Arrêtez-vous pour y déjeuner et profitez de menus et plats succulents de saison à des prix très raisonnables.

Pour le dîner, l’ambiance calme du Gardener’s Cottage sera remplacée par l’agitation frénétique de Delhi dans le restaurant Tuk Tuk sur la Leven Street. Simple, sans prétention et avec juste ce qu’il faut de trépidant, savourez de la nourriture indienne de qualité servie dans la rue, et dans de petites assiettes. Le menu est rempli de classiques des quatre coins du sous-continent (pensez aux pakoras croustillants et aux riches saucisses paneer), mais ce sont les petites touches comme les airs de Bollywood, le décor délabré et les plats de service en acier qui rendent cet endroit si populaire.

Édimbourg regorge de bistrots conviviaux et de bars à cocktails élégants pour partager un verre après le dîner (ou avant, bien sûr !). N’oubliez pas, vous êtes en Écosse… Ce qui signifie que vous serez obligé de goûter, au moins une fois, au whisky ! Rendez-vous au Canny Man’s de Morningside pour une petite tournée. Les murs sont couverts de souvenirs de l’époque victorienne, et ce pub excentrique offre une impressionnante carte avec plus de 240 whiskies sélectionnés avec soin dans les coins les plus reculés des principales régions de whisky d’Écosse. Même si vous n’êtes pas un grand buveur de cette boisson de légende, le décor et l’atmosphère locale détendue valent le détour.

Que faire, que voir à Édimbourg ?

La capitale écossaise est une merveille historique vivante, et même la plus décontractée des promenades au cœur des méandres de la vieille ville vous permettra de découvrir de nombreuses choses à voir et à faire.

En plongeant dans les entrailles du vieil Édimbourg, les voûtes du South Bridge racontent une autre facette de l’histoire de la ville. Un ambitieux projet d’ingénierie destiné à étendre la ville en 1788 avait fait de ces cavernes souterraines humides un endroit de prédilection pour les saloons crasseux et illégaux synonymes de prostitution et de jeu. Avec des histoires étranges à foison, les cavernes sont une façon curieuse, quoique effrayante, de découvrir le passé sombre de la ville. Pour des histoires souterraines plus macabres, rendez-vous dans les tentes de Mary King’s Close, le site d’une épidémie de peste particulièrement dévastatrice dans l’Édimbourg du XVIIe siècle.

Le théâtre, lui aussi, joue un rôle important dans l’identité de la ville. Même en dehors de la saison des festivals, la ville est un foyer de spectacles alternatifs et créatifs. Si vous appréciez le contemporain, réservez un spectacle au Traverse Theatre. Attendez-vous à une pièce stimulante offrant une nouvelle perspective sur le théâtre écossais. Pour une expérience théâtrale plus classique (« Lion King », « Book of Mormon », etc.), rendez-vous à l’Edinburgh Playhouse.

Restons sur le plan de la culture, où Edimbourg ne manque pas de musées et galeries. La Scottish National Gallery, par exemple, vous ravira. Surplombant le château, la galerie abrite de grands noms locaux et internationaux : des Écossais Ramsey et McTaggart à des artistes comme Rembrandt et Turner.

Ensuite, rendez visite à Dolly (le premier mammifère jamais cloné) au Musée national d’Écosse. Son mélange éclectique d’histoire naturelle, de science et de culture en a fait l’un des musées les plus populaires au monde. Aussi surprenant que cela puisse paraître, sa terrasse sur le toit offrant une vue imprenable sur le centre d’Édimbourg est restée relativement inconnue… Montez-y !

À ce stade, vous aurez fait la promenade obligatoire le long du Royal Mile jusqu’au château et coché la case « Arthur’s Seat ». Les deux offrent des vues incroyables, mais avec un seul hic : il faut être sur l’un pour voir l’autre. Pour voir le couple emblématique d’Édimbourg ensemble, il vous faudra travailler un peu plus dur. Rendez-vous à Blackford Hill, juste au sud de Morningside, pour l’une des plus belles vues de la ville : les deux sommets, entourés de tout Édimbourg avec la mer et l’Écosse au-delà.

La superbe vue depuis la colline d’Arthur’s Seat vaut largement la montée éprouvante pour y arriver. Credit: Shutterstock

Où dormir à Édimbourg ?

Brooks
Ce ne sont pas les boutiques-hôtels grandioses qui manquent à Édimbourg. Malheureusement, ils sont généralement proposés à un prix très élevé. Il est beaucoup plus difficile de trouver un hôtel décent et abordable dans le centre-ville. Brooks coche les trois cases, et même plus. Une belle maison de ville victorienne dans le West End d’Édimbourg, l’hôtel a été rénové avec style en 2013, en jouant sur l’histoire du bâtiment du XIXe siècle. Vous aurez l’impression de voyager dans les Highlands écossais : les chaises en cuir et la curieuse tenture murale en bois sont assorties à un mobilier vintage unique et à un papier peint imprimé de fantaisie. De petites touches d’attention, comme le thé abordable de l’après-midi dans la cour paisible de l’hôtel, rendront votre séjour d’autant plus agréable. Les chambres sont confortables mais néanmoins assez spacieuses et le petit déjeuner est inclus.

Édimbourg

Haymarket Hub Hotel
« Venez pour l’emplacement, restez pour le Wi-Fi gratuit », telle devrait être la devise du Haymarket Hub Hotel, une combinaison moderne de fraîcheur et de confort. Idéalement situé en face de la gare de Haymarket, ses chambres bicolores au mobilier simple constituent un bon point de départ pour explorer la ville.

Pas de guide ? Pas de problème. Passez votre temps libre à profiter de ce qui se passe en ville grâce à l’application pratique du Hub. Parmi les petits avantages supplémentaires, citons la télévision avec service Chromecast dans la chambre et les points de recharge USB. Il n’y a pas de petit-déjeuner, mais le Milk Café du coin offre une multitude d’options saines et de saison.