Sur la baie du Massachusetts, Boston est un paradis de fruits de mer. Crédit : Shutterstock

Boston : votre guide urbain

Boston la passionnée d'histoire, de sport et de fruits de mer. Cette ville du bord de mer dans le Massachusetts va vous faire fondre.

Peu de villes américaines, si ce n’est aucune, peuvent rivaliser avec l’histoire légendaire de Boston. Épicentre de la Révolution américaine, ce qui s’est passé ici à la fin du XVIIIe siècle en fait un lieu fascinant à visiter. Reste que le Boston d’aujourd’hui est tout aussi intéressant que son équivalent d’hier. C’est un lieu où art contemporain, musique et théâtre cohabitent en harmonie. Où la passion du sport – les Red Sox, les Patriots, les Celtics et les Bruins – est une religion. Et où les fruits de mer dans toutes leurs variétés sont comme les pâtisseries pour les Parisiens : une affaire à prendre au sérieux. 

Suivez-nous à travers ce voyage au cœur du berceau de l’Amérique moderne et profitez de votre prochain séjour à Boston.

Où se régaler à Boston ?

Manger dans une ville peut vous aider à comprendre son histoire, sa culture et son ambiance. Et Boston ne déroge pas à la règle. Les rues pavées du quartier de North End abritent la meilleure et la plus authentique cuisine italienne. Et cela ne s’arrête pas aux pâtes. Pensez aux boulangeries italiennes qui servent les cannoli les plus sucrés, à la capicola italienne des salumerie, aux cafés qui font couler un espresso perfetto et aux pizzerias où tout est question de croûte et de sauce. 

Le Seaport District s’inspire de sa situation au bord de l’eau et offre un choix impressionnant de bars à huîtres et de baraques à fruits de mer, qui servent des homards pêchés dans les eaux du Maine et les huîtres les plus fraîches de Cape Cod. À quelques minutes du centre-ville, les gastronomes et les critiques ont surnommé « Restaurant Row » une série de restaurants situés dans d’anciennes maisons construites en grès rouge (que l’on appelle « brownstones ») du South End, sur Tremont Street. Dans ce quartier, vous ne saurez plus où donner de la tête pour vous restaurer et vous attabler, entre les cafés à l’ambiance jazz décontractés et les établissements de restauration raffinée. Vous pourrez déguster une sole meunière dans les bistrots français ou un mac and cheese au homard dans les brasseries américaines. 

Si le choix d’un seul restaurant s’avère impossible, rendez-vous au Faneuil Hall Marketplace et au Quincy Market Food Colonnade, qui regroupent sous un même toit toutes les options de restauration de Boston. Donné à la ville en 1742 par un marchand prospère, Faneuil Hall rassemblait les agriculteurs et les pêcheurs. Aujourd’hui, il reste un lieu de rencontre central et dynamique à Boston, avec des dizaines de boutiques, de restaurants, de bars, de pubs et de mini food trucks. 

Et quand vous vous serez enfin décidé pour une chaudrée de palourdes classique et crémeuse dans un kiosque ou que vous choisirez de vous asseoir pour écailler des huîtres, n’oubliez pas de terminer par une part de Boston Cream Pie. Cet alléchant gâteau à la vanille, sucré et beurré, est rempli de crème anglaise et garni de ganache au chocolat. Le ventre plein, restez encore un moment pour vous imprégner de l’atmosphère joyeuse. Dans les années 1970, des musiciens se sont installés à Faneuil Hall pour divertir les ouvriers du bâtiment chargés de la rénovation urbaine de la place du marché. Leur présence s’est couronnée d’un tel succès qu’ils ne sont jamais repartis. Les jongleurs et les acrobates ont rejoint les rangs et ont fait de Faneuil Hall un spot synonyme de spectacles de rue impressionnants. 

Boston

Que faire à Boston ?

Les personnes qui visitent Boston pour la première fois sont invitées à suivre le Freedom Trail, un parcours de 4 km bien balisé, qui fait le tour de 16 sites qui retracent l’histoire de la Révolution américaine et au-delà. Vous voulez mettre les petits plats dans les grands ? Choisissez un guide costumé et enthousiaste pour un pèlerinage historique le temps d’une visite complète. Sinon, prenez une carte ou un GPS, et suivez le guide sans débourser un centime.

Le Freedom Trail démarre dans le plus grand espace vert de la ville, Boston Common. Avant de partir trop précipitamment, faites d’abord un tour dans le plus ancien parc public d’Amérique. En été, vous verrez des familles naviguer sur des modèles réduits de bateaux sur l’étang Frog Pond et faire du manège, tandis que les employés de la ville commanderont des repas rapides à un food truck sur la Brewer Fountain Plaza et profiteront d’un récital de piano en plein air interprété par un étudiant du Berklee College of Music. Boston Common est tout aussi idyllique en hiver, lorsque l’étang devient une patinoire qui crée une atmosphère magique. 

À côté du Common se trouve le Boston Public Garden, un jardin botanique aménagé pour permettre aux résidents de se promener et d’admirer des plantes exotiques et colorées. Les célèbres bateaux cygnes sur la lagune flottent sur l’eau depuis 1877, et la douce sculpture « Make Way for Ducklings » sert à enchanter les visiteurs qui se promènent sur les vieux pavés de Boston à travers le jardin.

Si vous êtes plutôt d’humeur à découvrir le Boston du XXIe siècle, choisissez une section de la Harborwalk à explorer. Cette promenade de 70 km serpente autour de huit quartiers et vous fait découvrir les coulisses de Boston. En route, explorez les plages publiques ou montez à bord d’un bateau-taxi pour vous emmener dans un autre quartier de la ville. Certaines des attractions les plus connues de Boston se trouvent le long des sections Fort Point et Downtown de la Harborwalk, notamment le dynamique Institute of Contemporary Art, qui propose des expositions d’art visuel étonnantes et des spectacles variés. 

Le sport fait partie intégrante de la vie de Boston, et coordonner une visite autour d’un match à domicile des Red Sox est une excellente idée. Faites un tour dans les bars et les restaurants du quartier Fenway-Kenmore pour découvrir l’effervescence qui se manifeste chaque fois que l’équipe bien-aimée de la ville se produit au Fenway Park. L’amour des Bostoniens pour le sport ne s’arrête pas au baseball. Les Patriots, les Celtics et les Bruins sont des équipes appréciées dans les domaines du football, du basket-ball et du hockey, respectivement, et il vaut la peine d’acheter des billets pour participer aux festivités avec un verre d’IPA brassée localement.

Où dormir à Boston ?

Moxy Boston Downtown
L’hôtel Moxy Boston Downtown bénéficie d’un emplacement central dans le quartier des théâtres, à quelques pâtés de maisons de Boston Common. C’est le genre d’endroit qui invite à la fête, le Bar Moxy s’avérant toujours être un lieu animé pour commencer ou finir une soirée, avec un photo booth pour des éclats de rire garantis. Cela dit, les chambres sont des enclaves de calme, tout en acier froid peintes en gris clair, avec des touches rose de style boutique-hôtel de la marque Moxy. Les fenêtres du sol au plafond offrent des vues sur la ville et inondent les pièces de lumière.

The Envoy Hotel
Si vous cherchez un hôtel en bord de mer, pensez à l’Envoy dans le Seaport District. La vue sur le port est fantastique, notamment depuis le bar Lookout Rooftop, où vous pouvez commander un cocktail et vous installer autour d’un feu de cheminée. Les chambres sont super chics et offrent une vue imprenable sur l’eau.

Boston